Le Forum Chasse et Chien Index du Forum

 

 

Le Forum Chasse et Chien

 FAQFAQ   RechercherRechercher   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les bienfaits du gibier sur la flore

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LE GIBIER -> Les Gibiers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Jeu 24 Fév 2011, 09:58    Sujet du message: Les bienfaits du gibier sur la flore Répondre en citant



Citation:
Cerfs, chevreuils et sangliers sont des semeurs de graines
Au cours des trois dernières décennies, une plante menacée de disparition a colonisé une forêt de Haute-Marne parce que ses graines ont été transportées dans le pelage des ongulés.
 

Les cerfs et les chevreuils sont considérés comme une calamité par la majorité des forestiers. En effet, ces herbivores peuvent occasionner de gros dégâts sur les jeunes pousses d'arbres. «En ce moment, dans la forêt domaniale du Donon, entre l'Alsace et la Lorraine, ils détruisent toutes les plantations de jeunes pins», indique par exemple Philippe Ballon, spécialiste de l'interaction entre la forêt, les ongulés et les activités humaines au Cemagref. Leur impact est d'autant plus sensible que les populations n'ont cessé d'augmenter au cours des trente dernières années, alors que ces deux espèces étaient quasiment menacées de disparition à la fin des années 1960. Même tableau pour les sangliers qui eux, en plus, s'attaquent aux cultures.


Mais cette image exclusivement négative va sans doute être nuancée au cours des prochaines années. Même s'ils causent des préjudices économiques indéniables, les trois ongulés jouent certainement un rôle insoupçonné dans la dynamique forestière, en transportant des graines sur leur pelage. C'est la découverte d'une équipe de chercheurs spécialisés dans l'étude des forêts et rattachés à l'Inra et au Cemagref (Plant Ecology, février 2011). La dispersion des graines par les animaux (l'épizoochorie) a surtout été étudiée jusqu'alors dans les forêts tropicales. En Europe et en France, où la biodiversité est beaucoup plus pauvre, le phénomène n'avait jamais vraiment retenu l'attention, comme s'il n'existait pas. Économie oblige, la recherche s'était toujours focalisée sur les dégâts des herbivores.

Programme de recherches 


C'est en analysant l'évolution de la végétation des sous-bois dans la forêt domaniale d'Arc-en-Barrois, en Haute-Marne, que l'équipe pilotée par Jean-Luc Dupouey (Inra de Nancy) a été mise sur la piste de l'épizoochorie. Des comptages effectués sur plusieurs placettes pendant une période étalée sur trente ans ont révélé l'invasion d'une belle plante rare, le cynoglosse officinal. En 1976, elle était totalement absente. En 1981, elle s'était installée dans le nord de la forêt, la partie la plus fréquentée par les cerfs et par les chevreuils. En 2006, on la trouvait presque partout.
Comment le cynoglosse, une espèce menacée dans notre pays, a-t-elle pu arriver au beau milieu de cette forêt et y connaître un tel succès ? Les graines étant de bonne taille, elles ne peuvent pas avoir été transportées par le vent. Enveloppées de minuscules crochets (des glochides), elles s'accrochent aux tissus, à la laine, aux poils et au pelage des animaux et tombent au sol quand ceux-ci se déplacent ou se frottent contre les arbres. Dans le cas du cynoglosse, les ongulés ne se contentent pas de transporter les graines. Par le biais de leurs déjections, ils fournissent aussi de l'azote aux plantes qui parviennent à germer ainsi que la lumière dont elles ont besoin en broutant la végétation concurrente au sol et le feuillage. Pour couronner le tout, la plante est toxique et les ongulés ne la mangent pas.


Certes, le cynoglosse offre un cas de figure très particulier. Mais c'est une aubaine pour Christophe Baltzinger, du Cemagref. Il démontre qu'il a eu raison de lancer un programme de recherches sur la dispersion des plantes par les ongulés sauvages (Diplo). Les dénombrements de graines qu'il a déjà effectués dans le pelage des ongulés, tués dans le cadre de trois plans de chasse de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) dans le Loiret, sont pleins d'enseignements. «Même si la période de chasse qui s'étale entre l'automne et la fin février n'est pas celle où la plupart des végétaux produisent des graines, on en trouve toujours», souligne Christophe Baltzinger. Une cinquantaine de graines d'espèces différentes ont déjà été collectées, de la benoîte à la ronce en passant par le trèfle, l'ajonc et le plantain. Sans surprise, c'est le sanglier qui en accroche le plus dans ses poils de bourre bouclés et ses longues soies. Par comparaison, les chevreuils, aux poils plus lisses, et le cerf, avec sa grande taille, en prélèvent moins.


«Tous ces ongulés couvrent de vastes territoires, note Jean-Luc Dupouey. Et on sait qu'avec le changement climatique, la dispersion des graines à longue distance va jouer un rôle majeur pour les déplacements des plantes sauvages». Le rôle des cerfs, chevreuils et sangliers a de bonnes chances d'être réévalué dans les années à venir.

_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Fév 2011, 09:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Laure
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 20 064
Localisation: Yvelines
Race de chien: Dachsbracke
mode de chasse: battue
Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 20 367
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Jeu 24 Fév 2011, 14:42    Sujet du message: Les bienfaits du gibier sur la flore Répondre en citant

Est ce une bonne ou une mauvaise nouvelle?

Pour le moment on chasse les cervidés et on limite leurs dégâts mais n'y a t il pas un risque que les écolos sautent sur l'occasion pour critiquer plus encore la chasse à cause de cette plante.
_________________

On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse (Georges Clémenceau)
Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens! ( M Audiard)




Revenir en haut
Z2
Z

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 16 777 201
Point(s): -7
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 24 Fév 2011, 15:34    Sujet du message: Les bienfaits du gibier sur la flore Répondre en citant

J'ai bien lu l'article, et en dehors du titre accrocheur rien n'a été démontré Rolling Eyes

Ils font une analyse en Haute-marne et se servent de données recueillies dans le Loiret pour assoir leur théorie Rolling Eyes
Qui plus est sur des animaux tués en période de chasse, donc d'une part trainés au sol (et donc il est normal de trouver de tout dans les pelages) et d'autre part en période où il n'y a pas de graines à transporter

De là à penser que ce le résultat de cette "étude" sur les bienfaits des ongulés arrive à point à une période où les élevages des chasses commerciales sont mis en cause , et où la mode est à la destruction ...... Cool
D'ici que ce ce soit ceux qui distribuent le maïs quotidien de cette superbe chasse qu'est Arc-en-Barrois qui transportent la graine Mr. Green

De plus cette plante, toxique en usage interne mais utilisée en applications médicinales, est peut-être rare dans le "nord" de la France, mais répandue dans le "Sud" Rolling Eyes
va savoir, c'est peut-être le réchauffement climatique qui l'a faite montée au "nord" Mr. Green


Mais merci quand-même pour l'article Cool Okay


Revenir en haut
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Ven 25 Fév 2011, 09:49    Sujet du message: Les bienfaits du gibier sur la flore Répondre en citant

Citation:
J'ai bien lu l'article, et en dehors du titre accrocheur rien n'a été démontré Rolling Eyes


Ben non, puisqu'ils n'en sont qu'au début des recherches ! Quand on sait le nombre d'observations, d'analyses, de calcul de probabilité et j'en passe qu'il faut aux chercheurs avant de tirer une conclusion, on peut se donner rendez-vous dans quelques années...!
Citation:
Qui plus est sur des animaux tués en période de chasse, donc d'une part trainés au sol (et donc il est normal de trouver de tout dans les pelages) 


J'espère quand même que le chercheur dont il est question a pris cette donnée en compte et que les animaux qu'il a analysés n'ont pas été trainés, c'est le B.A.BA !


Citation:
De là à penser que ce le résultat de cette "étude" sur les bienfaits des ongulés arrive à point à une période  où la mode est à la destruction ......  Cool

Justement, je pense qu'il est bon de démontrer que la présence d'ongulés sauvages dans les forêts est bénéfique à la biodiversité de la flore. Ni trop d'animaux,ni trop peu, et c'est dans ce créneau de régulation que le rôle de la chasse prend son sens.
Citation:
D'ici que ce ce soit ceux qui distribuent le maïs quotidien de cette superbe chasse qu'est Arc-en-Barrois qui transportent la graine Mr. Green


C'est pas dans leurs poils que les graines ont été trouvées !
Et comme il faut un échantillon de population important, je pense que c'est pour ça qu'Arc en Barrois a été choisi. Après, savoir si on cautionne ce mode de chasse commerciale avec force nourrissage, c'est une autre histoire !
_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Z2
Z

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 16 777 201
Point(s): -7
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 25 Fév 2011, 09:51    Sujet du message: Les bienfaits du gibier sur la flore Répondre en citant

icare a écrit:
Citation:
D'ici que ce ce soit ceux qui distribuent le maïs quotidien de cette superbe chasse qu'est Arc-en-Barrois qui transportent la graine Mr. Green

C'est pas dans leurs poils que les graines ont été trouvées !


Revenir en haut
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Ven 25 Fév 2011, 12:17    Sujet du message: Les bienfaits du gibier sur la flore Répondre en citant

Voici l'article du CEMAGREF, donc sans l'intermédiaire du journaliste du figaro :
 
Citation:
L’expansion démographique des cerfs, des chevreuils et des sangliers s’est généralisée en France depuis plusieurs dizaines d’années. Malgré les dégâts provoqués sur les arbustes ou les jeunes arbres de nos forêts et sur les cultures agricoles, les chercheurs du Cemagref ont montré que ces animaux pouvaient aussi favoriser la diversité végétale. Ils ont étudié les données d’inventaires floristiques réalisés de 1976 à 2006 à Arc en Barrois en Haute-Marne, sur un site d’observation unique en France pour son suivi temporel. Une plante, le cynoglosse, absente lors du premier inventaire est apparue en 1981 et s’est fortement répandue depuis. Elle est désormais présente sur les zones les plus fréquentées par les grands mammifères forestiers. Comment cette plante sous la menace des prédateurs a-t-elle pu connaître cette évolution ? En s’accrochant ! Ses graines ont la faculté d’adhérer au pelage des animaux pour assurer sa dissémination (épizoochorie), c’est aussi une plante à rosette qui n’est pas consommée par la faune puisqu’elle contient des substances toxiques. Ces caractéristiques lui confèrent de sérieux avantages pour s’installer en toute liberté.
 
Brossons le sanglier dans le sens du poil !
Autre très bon élève, le sanglier. La structure de son pelage à deux strates, composée de poils de bourre souvent bouclés et de longues soies rigides, permet de stocker et de transporter les graines facilement sur plusieurs kilomètres, contrairement aux cerfs et aux chevreuils au pelage plus lisse. Le comportement du sanglier présente aussi un atout déterminant pour la dispersion végétale : en se baugeant, il récupère des graines présentes dans la boue, qu’il restitue au sol en se grattant, en se frottant aux arbres ou en retournant le sol lors de sa recherche alimentaire.
Après les séances de brossage réalisées sur des animaux prélevés à la chasse, les scientifiques ont comptabilisé une quarantaine de graines d’espèces végétales différentes sur le sanglier ! Grâce à son comportement et à sa morphologie, il obtient, la palme du meilleur disperseur de graines.

 
_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Laure
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 20 064
Localisation: Yvelines
Race de chien: Dachsbracke
mode de chasse: battue
Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 20 367
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Ven 25 Fév 2011, 21:43    Sujet du message: Les bienfaits du gibier sur la flore Répondre en citant

le raisonnement est cohérent, les sangliers dispersent les graines c'est sans doute vrai ,
de la même manière qu'on sait que les oiseaux ou les écureuils pour ne citer que ces deux exemples le font aussi .
_________________

On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse (Georges Clémenceau)
Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens! ( M Audiard)




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:21    Sujet du message: Les bienfaits du gibier sur la flore

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LE GIBIER -> Les Gibiers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua

Voir les messages sans réponses