Le Forum Chasse et Chien Index du Forum

 

 

Le Forum Chasse et Chien

 FAQFAQ   RechercherRechercher   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un renard dans les phares

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LES ARMES , LES EQUIPEMENTS , LA LECTURE, A DECOUVRIR -> Les équipements, la lecture, les vidéos , les nouveautés à découvrir -> Lectures et vidéos cynégétiques et/ou cynophiles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Dim 6 Mar 2011, 16:51    Sujet du message: Un renard dans les phares Répondre en citant

Une belle réflexion dans Ouest-France :


 
Citation:
Il faut parfois rompre avec l'habitude, changer de regard, poser son sac. La Charente m'en donne l'occasion. Jeudi soir, rentrant de Paris, j'avais pris la voiture pour rentrer chez moi par les départementales qui longent la forêt de La Braconne. J'avais encore la tête bourdonnante des comités de rédaction et des débats du jour. J'imaginais rédiger un « Paris-Province » sur la grande question du moment : faut-il bombarder la Libye pour venir au secours des Libyens menacés par Kadhafi ? Décision difficile à prendre. Bref, je réfléchissais en conduisant. Je vivais encore sur un rythme « parisien ».


En traversant la vallée du Bandiat, j'ai d'abord aperçu deux chevreuils qui s'éloignaient sans hâte, dérangés par la lueur des phares. Puis, sans transition, j'ai vu surgir un renard. Quittant la lisière du bois, il a traversé la route en quelques bonds, devant le capot de la voiture. J'ai aussitôt éprouvé un vrai bonheur. Cette modeste irruption de la vie sauvage m'arrachait aux spéculations parisiennes. J'étais rendu au concret des choses, à la province, au printemps qui - déjà - remplit les fossés de violettes, fait percer les crocus et fleurir les forsythias et les pommiers du Japon.Du coup, je changeais de rythme et de soucis immédiats. Je retrouvais cette alternance entre Paris et la province qui gouverne depuis longtemps ma vie quotidienne.Certes, il était important de réfléchir à l'actualité libyenne, mais plus encore de prêter attention à cette vie têtue qui perdure, jour après jour, dans nos campagnes. Elle nous préserve de la frivolité sans chair. Elle nous arrache à ce que Platon appelle le « ciel des idées », pour nous ramener vers le sol, c'est-à-dire dans la vraie vie.


Sans trop réfléchir, j'ai arrêté ma voiture sur un chemin vicinal et je suis sorti un moment dans la nuit. L'air était vif mais sentait l'herbe mouillée, le bourgeonnement, la sève au travail dans les palisses. Paris me semblait loin, la Libye ou l'Égypte davantage encore. Je me sentais dispensé de notre hâte ordinaire, de nos empressements journalistiques. Un chevreuil surpris et un renard en fuite dans les phares avaient suffi à remettre d'aplomb tout un monde intérieur.
Il faut dire que ces deux créatures, comme les blaireaux, les putois ou les sangliers que je surprends parfois en revenant de la gare d'Angoulême, ne produisent pas le même effet qu'un troupeau de vaches dans un champ. Furtifs, insaisissables, ils incarnent une sauvagerie et une liberté dont nous avons perdu l'usage. Et oublié la saveur. Si nous sommes troublés en croisant leur chemin, c'est parce qu'ils vivent véritablement « ailleurs ». Ils habitent un monde que nos routes, nos GPS, nos ronds-points et nos glissières de sécurité ne sont pas parvenus à enrégimenter. Ils sont les derniers habitants du monde d'avant. Ils tiennent tête, en somme, à tous les bétonnages et toutes les urbanisations qui quadrillent ce que nous appelons le monde « civilisé ». Ils incarnent, à leur façon, une rébellion nécessaire. Ils nous rappellent que nos modernités successives - et ravageuses - laissent subsister des interstices, des périmètres intouchés.


Pour cette raison, ils nous relient secrètement à ce que j'appelle la « vie vivante ». Que faut-il entendre par cette expression ? Une chose simple. Nous vivons aujourd'hui dans un univers policé, organisé, comptabilisé, évalué, soupesé, mathématisé, c'est-à-dire irréel. Nos téléphones portables, nos ordinateurs, nos écrans de télévision ou nos GPS sont les symptômes d'un grand mouvement qui, mine de rien, dessèche nos vies : la déréalisation du monde. Cette hégémonie de l'immatériel touche tous les domaines de l'existence. Elle privilégie ce qui peut se compter, ce qui peut se traduire sous forme d'algorithmes.
Or, la « vie vivante » - qu'il faut défendre bec et ongles -, c'est justement ce qui échappe à la comptabilité et aux statistiques. L'odeur du printemps qui vient, par exemple, ou un renard surgissant dans les phares…
JEAN-CLAUDE GUILLEBAUD

Prêter attention à cette vie têtue qui perdure, jour après jour, dans nos campagnes




_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Mar 2011, 16:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lecavalierdelombre
Chien de Change
Chien de Change

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 6 167
Localisation: Hérépian 34600
Race de chien: Jagd, Fauve, York, B.A
mode de chasse: Battue.
Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon
Point(s): 6 120
Moyenne de points: 0,99

MessagePosté le: Dim 6 Mar 2011, 18:48    Sujet du message: Un renard dans les phares Répondre en citant

Une belle reflexion que nos énarques parisiens ont oubliés depuis longtemps.
Pourraient ils se la faire cette reflexion.....? En ces temps perturbés....j'en doute, ils ont quitter "la vraie vie"
sans jamais l'avoir vécu.
_________________

Quand ton chien est bon, pas besoin de le dire...........Tout le monde le sait!


Revenir en haut
Laure
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 20 581
Localisation: Yvelines
Race de chien: Dachsbracke
mode de chasse: battue
Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 20 904
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Dim 6 Mar 2011, 21:40    Sujet du message: Un renard dans les phares Répondre en citant

J'aime bien le terme "la vie vivante", ce journaliste à bien raison,
il faut parfois savoir apprécier chaque minute de la vie à sa juste valeur, ce n'est jamais une perte de temps.
_________________

On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse (Georges Clémenceau)
Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens! ( M Audiard)




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:56    Sujet du message: Un renard dans les phares

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LES ARMES , LES EQUIPEMENTS , LA LECTURE, A DECOUVRIR -> Les équipements, la lecture, les vidéos , les nouveautés à découvrir -> Lectures et vidéos cynégétiques et/ou cynophiles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua

Voir les messages sans réponses