Le Forum Chasse et Chien Index du Forum

 

 

Le Forum Chasse et Chien

 FAQFAQ   RechercherRechercher   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

AG 2013 FDC88

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LA CHASSE -> Organismes Cynégétiques, Organisation, Gestion, Formation -> Les Fédérations de Chasseurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 15:35    Sujet du message: AG 2013 FDC88 Répondre en citant

Citation:
LE « PRAGMATISME » DU PRÉFET PAYET
La fédération départementale des chasseurs a tenu hier son assemblée générale à Remiremont. Dans un climat serein.


Des centaines de chasseurs vosgiens ont investi hier matin le Palais des congrès de Remiremont pour l’assemblée générale de la fédération départementale des chasseurs des Vosges.


Nouvellement nommé dans le département, en remplacement de Marcelle Pierrot, le préfet Gilbert Payet a rapidement vécu son baptême du feu avec l’empoisonnante affaire de l’arrêté classant le sanglier comme nuisible, laissé comme cadeau de réception par son prédécesseur. « J’ai dû prendre une formation accélérée sur le thème de la chasse » , a-t-il déclaré hier matin à l’assemblée générale de la fédération départementale des chasseurs vosgiens, en préambule de son intervention très attendue.

Avec succès, la tension semblant clairement en passe de retomber. L’objectif prioritaire du préfet qui a mis en avant son « pragmatisme. » Les orateurs qui se sont succédé à la tribune hier n’ont, du reste, pas manqué de louer ses qualités, qu’ils découvrent, et notamment sa capacité à avoir très vite appréhendé les problèmes en cours. « Je soutiens la démarche du nouveau préfet de relancer la concertation » , a ainsi déclaré François Vannson, député UMP et membre de la commission chasse. « J’ai pu apprécier sa connaissance de la chasse lors de notre rencontre de présentation. Sans doute que ses services lui avaient indiqué que je suis chasseur ! »

Le président de la fédération, Gérard Mathieu, n’est pas moins dithyrambique : « Le préfet a bien compris le problème. » Surtout vu les « points communs » partagés entre les deux hommes, soulignés avec humour par Gilbert Payet reprenant au rebond une digression personnelle du président : « Moi aussi, je suis de la génération soixante-huitarde, les cheveux grisonnants et un goût modéré, même quand j’avais vingt ans, pour les manifestations ! »

Cette nouvelle complicité pourra trouver à s’exprimer dans les ultimes étapes des négociations sur le schéma départemental de gestion cynégétique. Notamment la délicate question de l’agrainage. « Certains s’en servent pour se faire des petites forêts privées bien remplies de gibiers » , grince Gérard Mathieu. « Trois semaines d’interdiction d’agrainage en décembre, c’est insuffisant » , renchérit le préfet, comme en écho. Une vraie lune de miel… Mais pour combien de temps ?

Un petit moment récréatif entre deux questions sérieuses sur les finances, les élections au conseil d’administration et autres arrêtés préfectoraux et schémas départementaux de gestion cynégétique : avec le directeur de la fédération, Philippe Lavit ( photo ci-dessus ), Gérard Mathieu a remis les médailles d’or, d’argent et de bronze à quelques chasseurs vosgiens titulaires de leurs permis depuis plus de cinquante ans (avec le record du jour pour Georges Heulluy, de la société de chasse de Gugnecourt-Pierrepont, et ses 68 ans, pas moins, de permis de chasse.) Mention spéciale également Jean-Louis Navarro, agent de la fédération (très actif sur la lutte anti-braconnage) parti en retraite en mars dernier.

Enfin, et puisque les affaires ne sont somme toute jamais loin, un prix Citron (une anti-récompense) a été décerné à la société de chasse de Biffontaine pour avoir mis une amende et condamnée un jeune chasseur à terminer la saison avec un bâton au lieu d’un fusil. Motif de la sanction : l’intéressé a tiré… une grosse laie (femelle du sanglier). « Je trouve que tout cela a été particulièrement maladroit » , a commenté Gérard Mathieu, sous les sifflets du public.

REMIREMONT

Il y a à peine un mois, les chasseurs vosgiens étaient un millier à manifester sous ses fenêtres à Épinal, tempêtant contre un arrêté (classant le sanglier comme « nuisible », ce qui permet aux agriculteurs de les tuer sur leurs terres, en vertu du « droit d’affût » ) qui a fait couler beaucoup d’encre.

Hier matin, au palais des Congrès de Remiremont pour l’assemblée générale de leur fédération départementale, les mêmes l’ont reçu avec courtoisie, louant sa compréhension des choses, et applaudissant aussi bruyamment son discours qu’ils l’avaient hué le 30 mars dernier. C’est dire si le nouveau préfet Gilbert Payet, qui a dû composer avec la décision prise par son prédécesseur, a su en quelques semaines calmer les esprits, ramener les parties à la table des négociations et montrer la voie de la concertation pour résoudre les problèmes ( lire ci-dessus ).

Ce fameux arrêté ne devrait désormais plus subsister sous cette forme : constatant que « nous sommes davantage confrontés à des problèmes ponctuels qu’à un problème sur l’ensemble du département » , le préfet a annoncé un « arrêté modificatif » qui sera soumis dans les jours qui viennent à la commission compétente. Concrètement, cela signifie que le classement en nuisible du sanglier ne sera plus effectif sur l’ensemble du département, mais sur quelques « points noirs » géographiques, où le sanglier pullulerait, qu’il restera à identifier en concertation avec les chasseurs et les agriculteurs. Et ce sont uniquement sur ces zones précises que le droit d’affût pourra s’exercer.

Gérard Mathieu, président de la fédération départementale, s’est après coup félicité de ce progrès. Et n’a pas craint de fustiger certaines « brebis galeuses » au sein de ses troupes : « Ceux qui vont être concernés par les points noirs vont se sentir punis. Et en effet, ils devront assumer les défaillances dans leur gestion de la population de sangliers. »

Une véritable concession, alors que la « gestion calamiteuse » des populations par les chasseurs était justement dénoncée à qui mieux mieux, ces dernières semaines, par Jérôme Mathieu, le président de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA). Son homonyme et homologue de la chasse a déclaré hier matin lui tendre la main ( « Je lui ai envoyé une lettre il y a huit jours pour qu’on se rencontre. J’attends sa réponse » ) mais reste ferme sur l’essentiel : « Les mêmes qui perçoivent une indemnisation ne peuvent pas tirer le sanglier. » Autrement dit, les agriculteurs, qui reçoivent chaque année de la fédération des chasseurs vosgiens des indemnisations au titre des dégâts causés par le gibier nuisible (837 836 € en 2012) ne peuvent pas avoir le beurre et l’argent du beurre. C’est bien pour cela que le droit d’affût pose problème aux yeux des chasseurs…

Sur les autres points à l’ordre du jour, l’assemblée générale s’est également déroulée dans une bonne ambiance, même si la situation financière de la fédération demeure préoccupante. Le maire de Remiremont, Jean-Paul Didier, et le député François Vannson, pour leur part, se sont déclarés ravis que la cité des Chanoinesses accueille, pour la première fois, l’assemblée générale de la fédération. Enfin, Frédéric Tissier, vice-président, a précisé que l’ouverture générale de la chasse est fixée au 15 septembre 2013.

200 %. C’est, ces dernières années, le taux d’accroissement, dans les Vosges, de la population en sangliers, selon les conclusions de Jean-Pierre Briot, président de la commission grand gibier. Qui a appelé à la vigilance, à la solidarité de tous les chasseurs et à l’action pour « rester crédibles. »

Nicolas CORTE


http://www.vosgesmatin.fr/vosges/2013/04/28/le-pragmatisme-du-prefet-payet
_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 15:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LA CHASSE -> Organismes Cynégétiques, Organisation, Gestion, Formation -> Les Fédérations de Chasseurs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua

Voir les messages sans réponses