Le Forum Chasse et Chien Index du Forum

 

 

Le Forum Chasse et Chien

 FAQFAQ   RechercherRechercher   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne)
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LE GIBIER -> Espèces protégées -> Les Grands Prédateurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rameute10
Rapprocheur
Rapprocheur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2013
Messages: 128
Localisation: Aube
Race de chien: Dachsbracke
mode de chasse: Traque
Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 128
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 28 Mai 2013, 19:19    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

dans le post sur les loups Ardécho-Lozériens, Bruno St Hubert 48 a écrit:
C'est des loups voyageurs!!!
Rigolez pas, la présence du loup se confirmerait dans l'Aube. Encore une attaque de troupeau mais cette fois-ci l'agent de l'ONCFS va être content, lui qui regrettait lors de la première attaque qu'il n'y ait eu que des brebis de blessées (même si certaines étaient bien esquintées), là ils vont avoir matière à faire des moulages et autre prélèvements car cette fois il y a un bélier de mort et à moitié mangé et un autre bélier de blessé.

Attention le loup progresse, c'est bizarre qu'il soit passé des Vosges à l'Aube sans traverser (sans faire de dégâts) en Haute-Marne. Par contre, je ne sais pas d'où ça vient mais pour le moment, l'ONCFS s'exprime plus facilement que par chez vous. Enfin pour le moment. J'attends avec impatience leurs réponses sur ces 2 attaques, ils vont peut-être devenir moins causant et on aura alors droit à une attaque "probable" du loup.

J'essaie de vous récupérer les 2 articles, ça pourra vous intéresser de lire les réponses de l'ONCFS.
_________________
Hardi mes chiens, à coeur vaillant, rien d'impossible.

Mieux vaut 10 chiens pour traquer qu'un fusil ou une carabine.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Mai 2013, 19:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mar 28 Mai 2013, 20:07    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

C'est effectivement plus que probable, j'avais relevé cette info en Décembre 2012 :" Deux loups ont été aperçus à plusieurs reprises (Fuligny, Fresnay et Voigny) à la frontière de l’Aube et de la Haute-Marne le 26 novembre. Ils se seraient déplacés des Vosges voisines."
_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lemou21
Chien de Change
Chien de Change

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 1 185
Localisation: Cote d'or
Race de chien: anglo x griffon
mode de chasse: battues
Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s): 1 193
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar 28 Mai 2013, 21:02    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Citation:
Côte d'Or
La bête du Morvan : l’énigme



Neuf des 120 brebis d’Yves Berthiot ont été attaquées par la mystérieuse bête.

Depuis la semaine dernière, des éleveurs retrouvent tour à tour leurs moutons égorgés dans les prés. Reportage dans le “pays”.

Le Morvan, aux confins des quatre départements de la Bourgogne. Protégé par un parc naturel régional depuis 1970, ici, dans ce massif, on s’y balade, on y habite et on y travaille, aussi. Dans le “pays”, hier, plongé dans la brume et couvert par la pluie, on élève parfois des moutons, comme Yves Berthiot. A l’image de deux autres agriculteurs de Côte-d’Or, cet exploitant vient de perdre des brebis, attaquées la semaine dernière par une bête bien mystérieuse puisqu’elle n’a pas encore été attrapée, pas même identifiée. « Vous venez pour le loup-garou ? », rigole un habitant de Liernais. Dans le canton, on rit bien jaune quand même.
« J’aimerais croire à l’histoire du loup »

Hameau de Jonchery, à Diancey. « C’est arrivé vendredi. Une personne qui se rendait à son travail est venue me prévenir chez moi, vers 8 h 30. Je suis allé dans le pré et j’ai vu… Les brebis étaient aux quatre coins de la pâture, mordues à la gorge, à une cuisse ou la nuque. J’ai été obligé d’en euthanasier quatre le jour même : elles souffraient trop. » Lucide, Yves Berthiot ne laisse rien paraître de son inquiétude : « C’est la cinquième fois que ça m’arrive à moi personnellement, depuis 1977 que j’élève des moutons, sachant que mon épouse et mon fils sont exploitants eux aussi. Là, j’ai perdu quatre brebis et j’en fais soigner cinq autres, blessées. Il y a les antibiotiques, la visite du vétérinaire… Je ne connais pas encore le montant de la facture ». 1 000 €, minimum. Pas remboursés : le coupable n’a pas été retrouvé.

« J’aimerais y croire, à cette histoire du loup ou de la bête sauvage qui rôde », d’abord parce que les indemnisations tomberaient automatiquement et ensuite parce que cela laverait de tout soupçon les chiens de chasseurs, souvent des voisins. « Mais j’y crois moyennement », avoue-t-il en affirmant, comme Saint-Thomas : « Je n’y croirai que lorsqu’on l’aura tué ». Il justifie : « J’ai vu des brebis aussi abîmées que les miennes par des chiens mais pas en période de chasse. La dernière fois, c’était un chien-loup qui s’était échappé ». Yves Berthiot a mené sa propre enquête. Il a interrogé des amis le week-end dernier : « Aucun chasseur n’a vu cette bête dimanche. Mais elle doit bien exister, puisque Monsieur Duriau l’a vue ! ».

Cet agriculteur, installé en Saône-et-Loire où « la bête » a commencé d’attaquer, a dit avoir vu comme son fils un animal « de couleur noir et feu, entre renard et chien-loup, se déplaçant à une vitesse phénoménale » (nos éditions d’hier). Là-bas, de l’autre côté de la frontière avec la Côte-d’Or, les gendarmes ont d’ailleurs relevé une empreinte de 10,5 cm.

Bien qu’alertés et malgré leur déplacement pour constater les faits, les militaires des brigades concernées par les plaintes déposées en Côte-d’Or n’ont pas pu procéder à ces investigations : « Le sol était gelé », explique-t-on. Le capitaine Jacky Simonet, commandant en second de la compagnie de Montbard, assure : « Nous travaillons en relation avec les gendarmes de Saône-et-Loire », pour loger le fautif.

Chien ? Loup ? « Les gens imaginent tout et n’importe quoi. Certains peuvent penser que des personnes élèvent des loups pas loin de chez nous et que ces loups s’échappent la nuit… Tout le monde a peur, surtout les enfants. On entend même parler de lynx », raconte Edmond Benoit, le maire de Manlay, où un habitant a également fait les frais de la bête meurtrière, qui a mordu « cinq de ses moutons ».

A Savilly, Sylvain Ferroux, également éleveur de brebis, s’agace rapidement lorsqu’on vient lui demander son opinion : « A tous les coups, c’est un chien et pour ça, faut pas qu’il soit énorme. Sûr, un loup se déplace vite mais pour qu’il soit venu du Jura, ça me paraît gros. Il ne faut pas tomber dans la psychose ! », prévient-il, énervé et un tantinet superstitieux : « Et si nos moutons étaient attaqués cette nuit ? ». Et si…

Pour l’heure, qu’il soit chien, fugitif ou pas, loup ou lynx, cet animal, « cette bête du Gévaudan », plaisante Edmond Benoit, reste une énigme. Et pour tout le monde.

http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2013/01/31/la-bete-du-morvan-l-enigme

Citation:
Côte-d'Or - Faits divers Un mystérieux tueur de brebis dans le Morvan

Laurent Duriau a perdu 4 brebis et 10 ont été blessées « à la gorge et aux gigots par l’animal sauvage ». Photo Alain Legros


A Chissey-en-Morvan, Lucenay-l’Evêque en Saône-et-Loire et sur le territoire des communes côte-d’oriennes de Manlay et Marcheseuil toutes proches, les attaques de brebis inquiètent sérieusement le monde agricole et les élus.

Tout a commencé à Chissey-en-Morvan. Au petit matin du mardi 22 janvier, Odile Baroin, agricultrice à Souvert, découvre un carnage dans son troupeau de onze brebis, en pâture dans la vallée du Ternin : « Trois de mes bêtes ont été tuées dans la nuit. Deux autres présentent des traces de morsures à la gorge. Depuis, une autre bête blessée a perdu ses agneaux », explique-t-elle, dépitée.
« Il se déplace à une vitesse phénoménale »

Le lendemain, près de sa ferme, à Lucenay-l’Evêque, Laurent Duriau tombe sur la même scène sanglante : « mon troupeau de 66 bêtes était tellement éparpillé qu’il m’a fallu la journée pour le rassembler », raconte l’agriculteur. Quatre brebis pleines sont mortes, dix sont touchées par des morsures « à la gorge et aux gigots », et deux bêtes sont « en sursis », avec des fractures de pattes.

Les jours suivants, deux attaques similaires ont été relevées à Manlay et Marcheseuil, et une quinzaine de moutons en auraient été victimes.

Constatées par les gendarmes de Lucenay (71) et Liernais, ces attaques nocturnes laissent perplexe. A la brigade de Lucenay, l’adjudant Guy Bernard explique collaborer avec l’Office national de la chasse. Un relevé d’empreintes, de 10,5 cm de long, a été effectué, et il est à l’étude, mais il est difficile d’en tirer des conclusions.

Laurent Duriau et son père, Pierre, sont les seuls à avoir aperçu le tueur : raconte : « il est de couleur noir et feu, sa ressemblance va entre renard et chien loup. Il se déplace à une vitesse phénoménale. Pour l’identifier, il n’y aura que le fusil car il s’agit d’une bête très sauvage et surtout pas d’un chien de chasse ; nous en sommes sûrs à 100 %. On n’a jamais vu un chien attaquer dans de telles conditions. La vision de cet animal s’enfuyant par-dessus une clôture de cinq rangs de barbelés, sans la frôler, ça m’a beaucoup impressionné ».

Pour l’heure, la plupart des bergers ont rentré leur cheptel pour les agnelages, mais en dehors des bergeries, l’inquiétude demeure. D’autant que faute de responsable identifié, il n’y a pas pour l’instant d’indemnité de la part des assurances.

http://www.bienpublic.com/haute-cote-d-or/2013/01/30/un-mysterieux-tueur-de…

ou bien passees par la?
_________________
"La nature nous a donné 2 oreilles et seulement 1 langue, afin de savoir écouter davantage et parler moins"


Revenir en haut
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Lun 3 Juin 2013, 12:44    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Sur France3 hier soir : http://champagne-ardenne.france3.fr/2013/06/02/un-elevage-de-brebis-de-nouveau-attaque-colombe-le-sec-262331.html

Citation:
Un élevage de brebis de nouveau attaqué à Colombé-le-Sec
Loup ou chien errant ? La réponse à cette question n'est pas encore connue. Mais l'inquiétude monte parmi les éleveurs du Barsuraubois.

Jean-Baptiste Schreiner, propriétaire de quelques 130 brebis, a eu 11 brebis blessées dont 4 grièvement mercredi dernier. Le prédateur a récidivé dans la nuit de jeudi à vendredi : l'éleveur a retrouvé 5 de ses animaux tués, et 7 autres blessés.

Le loup est-il de retour ? Il s'agit de la 4ème attaque dans le secteur en un an. Des loups venant des Vosges sont suspectés, mais il n'y a encore aucune certitude. Des prélèvements ont été opérés par l'ONCFS (office national de la chasse et de la faune sauvage) ce vendredi pour tenter de déterminer qui en est à l'origine.

_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mer 5 Juin 2013, 15:37    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Citation:
Faut-il crier au loup dans le Barsuraubois ?

Les trois attaques en moins de dix jours font courir l'hypothèse de la présence d'un loup. Mais s'agit-il bien de cet animal ? Des experts se prononcent

Y'a-t-il un loup dans l'Aube ? C'est la question que tout le monde se pose, suite aux attaques, menées à un peu plus d'une semaine d'intervalle, contre des troupeaux de moutons, à Colombéle-Sec et à Lignol-le-Château. Si, jusqu'à présent, l'Office national de la chasse et la sous-préfecture de Bar-sur-Aube ont fait preuve d'une extrême prudence, reste que - bien que ce ne soit pas l'hypothèse privilégiée par les spécialistes - la piste du loup ne peut être écartée.

Un loup solitaire venu des Vosges ?

Officiellement, le nombre de loups en France serait de 250. Contrairement à une idée répandue, le canis lupus n'a pas été réintroduit par l'homme. Il est arrivé de l'Italie, principalement par le massif alpin, et sa présence dans notre pays est avérée depuis 1992. Depuis, l'animal a essaimé sur une partie du territoire, depuis le Parc du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes, jusque dans les Cévennes et le massif central.
À l'heure actuelle, l'association Ferus, chargée de la conservation de l'ours, du loup et du lynx, fait état d'au moins trois loups dans le massif vosgien.
Se peut-il que l'un de ces individus ait traversé la Haute-Marne, où des attaques similaires ont été constatées, pour venir jusqu'à nous ? Les deux experts à qui nous avons posé la question ne l'excluent pas, tout en restant prudents. « A priori, je pencherais plutôt pour des attaques de chien errant. Mais il n'est pas impossible que ces attaques proviennent d'un loup solitaire », admet Philippe Huet*, écrivain et spécialiste du loup.
À un an, les dernières portées se font éjecter par les adultes de la meute. Charge aux jeunes loups de trouver un territoire susceptible de les accueillir. Si la bête qui cause depuis une dizaine de jours des dégâts parmi les troupeaux de moutons est bel et bien un loup, ce serait, selon ce spécialiste, un individu, sans doute jeune, à la recherche d'autres compagnons.
Dans l'ouest vosgien, où la présence d'au moins un loup est avérée, plusieurs attaques ont été commises sur des troupeaux ne faisant l'objet d'aucune protection. Pour Anthony Kohler, vice-Président de l'association Férus, cette absence de protection incite le loup à chercher sa nourriture auprès des troupeaux domestiques, plutôt que d'aller chasser le grand gibier. Sur les territoires où cohabitent éleveurs et loups, des mesures de protection ont été prises, comme la mise en place de clôtures électriques, la présence d'un chien de montagne (comme le patou), ou la présence humaine. Une enveloppe de huit millions d'euros, allouée par l'État, permet d'aider les éleveurs à mettre en place ces moyens de protection, en sachant que « 70 % de cette enveloppe finance des emplois de bergers », précise Anthony Kohler, pour couper court à toute critique relative au coût du loup.

Traces d'ADN

Pour déterminer la présence d'un tel animal sur un territoire, l'étude des morsures ou des traces de pattes ne suffit pas. Seule l'analyse ADN, pratiquée sur des poils ou des crottes laissées près des cadavres de moutons, permettra de valider l'hypothèse de la présence du canidé dans le département.
Pour autant, précise le vice-président de l'association Ferus, si l'analyse est pratiquée, « il faut encore attendre de trois à six mois pour en connaître les résultats. » En attendant, la bête risque encore de faire parler d'elle.

* Philippe Huet est l'auteur notamment du Monde des loups, paru aux éditions Hesse


http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/faut-il-crier-au-loup-dans-le-barsuraubois
_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
icare
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 5 580
Localisation: Eure et Loir
Race de chien: Rouge de Bavière
mode de chasse: Recherche
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat
Point(s): 5 812
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mar 25 Juin 2013, 11:49    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Rameute10 a écrit:

Attention le loup progresse, c'est bizarre qu'il soit passé des Vosges à l'Aube sans traverser (sans faire de dégâts) en Haute-Marne.

Si jusqu'à présent il n'avait pas fait d'attaques en Haute-Marne, c'est fait désormais :

Citation:
Brebis tuées: la piste d'un loup
Des patrouilles chargées d'effaroucher un "éventuel loup" vont circuler en Haute-Marne après deux attaques de troupeaux d'ovins à la fin de la semaine dernière qui ont causé la mort de huit brebis, a indiqué aujourd'hui la préfecture. "Pendant dix jours, des lieutenants de louveterie et des représentants de l'Office de la chasse vont conduire une opération d'effarouchement pour protéger les troupeaux contre un éventuel loup ou un chien errant responsable de ces attaques", a précisé la préfecture de Haute-Marne.

En tout, huit brebis ont été tuées et 33 blessées dans deux attaques consécutives qui ont eu lieu dans les nuits de samedi à dimanche et de dimanche à lundi contre deux troupeaux d'une même exploitation entre les communes de Nully et de Blumeray (Haute-Marne).

"Après les analyses du terrain, on sait que c'est un grand canidé mais en l'absence d'excréments ou de poils qui permettraient une analyse ADN, on ne peut pas dire avec certitude si c'est un loup ou un chien errant", a précisé Vincent Montibert, le responsable départemental de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (Oncfs). Selon lui, les patrouilles qui circuleront à l'aurore et à l'aube vont tenter "dans un premier temps d'identifier l'animal puis de l'effrayer pour le délocaliser dans un territoire moins sensible".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/06/24/97001-20130624FILWWW00621-brebis-tuees-la-piste-d-un-loup.php
_________________
"Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d'émerveillement." (Gilbert Keith Chesterton)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rameute10
Rapprocheur
Rapprocheur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2013
Messages: 128
Localisation: Aube
Race de chien: Dachsbracke
mode de chasse: Traque
Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 128
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 25 Juin 2013, 15:18    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Alors que les choses étaient claires et nettes sur l'auteur des attaques sur les moutons, on voit systématiquement apparaître des structures inconnues ou de soit-disant spécialistes du loup venir mettre en doute la responsabilité du loup.
Est-ce que quelqu'un les a vu venir inspecter les bêtes tuées, blessées et euthanasiées, ainsi que les alentours. Faire des relevés d'empreintes, des recherches de poils, etc.
Que neni, ils vont même jusqu'à accuser les éleveurs de ne pas avoir protégés leurs troupeaux avec des patous ou des clôtures électriques pour la nuit. La première personne dotée d'un minimum d'intelligence de bonne foi répondrait que pour faire tout ça encore faut-il savoir que les troupeaux risquent d'être attaqués. Et petit détail en passant, il faut combien de temps pour qu'un patou soit efficace pour la défense de son troupeau vu que c'est un chien de grande taille, je suppose qu'il faut au minimum qu'il soit âgé de 18 mois à 2 ans.
Donc en suivant la logique de nos spécialistes, les éleveurs auraient dû anticiper 2 ans à l'avance que leur troupeau allaient être attaqué par un loup pour être protégé efficacement.
Par contre je trouve que la Préfecture de la Haute-Marne a bien réagit et surtout rapidement en demandant des tournées d'effarouchement organisées par les Louvetiers et les agents de l'ONCFS. Je ne sais pas si cela sera vraiment efficace mais là on trouve un préfet qui cherche une solution logique qui tente de préserver les intérêts des moutonniers victimes et de respecter la règlementation protégeant le loup. Félicitations au moins une solution originale.
_________________
Hardi mes chiens, à coeur vaillant, rien d'impossible.

Mieux vaut 10 chiens pour traquer qu'un fusil ou une carabine.


Revenir en haut
Laure
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 20 571
Localisation: Yvelines
Race de chien: Dachsbracke
mode de chasse: battue
Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 20 893
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Ven 28 Juin 2013, 14:01    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

sans doute une approche version du sujet
Apparemment il y aurait eu des eléveurs indminisés en Haute Marne en 2012 pour 5 prédations du loup à lire
un blog où il est question du loup voyageur... http://naturenvironnement.over-blog.com/

à lire Arrow ici
ou Arrow ici
_________________

On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse (Georges Clémenceau)
Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens! ( M Audiard)




Revenir en haut
Z2
Z

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 16 777 201
Point(s): -7
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 09:11    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Citation:

Haute-Marne
Des tirs dans la nuit pour faire fuir le prétendu loup


Des mesures sont prises pour tenter d'éloigner le canidé qui a fait plusieurs victimes dans les troupeaux.


Des coups de feu sont tirés la nuit pour faire fuir le prétendu loup © France 3 Champagne-Ardenne


Les mesures d'effarouchement pour éloigner le prétendu loup en sont à leur 8ème jour. Des tirs strictement encadrés ont lieu dans la nuit pour faire fuir le prétendu loup. Ils dureront encore deux jours

Pour rappel, un canidé a attaqué plusieurs élevages entre Nully et Blumeray. Huit brebis ont été tuées et 33 blessées.



Loup: interview de Vincent Montibert de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage
Les mesures d'effachourement de nuit semblent porter leurs fruits en Haute-Marne
http://champagne-ardenne.france3.fr/2013/07/02/des-tirs-dans-la-nuit-pour-f…

Revenir en haut
ludows7
Chien de Change
Chien de Change

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2009
Messages: 629
Localisation: Tarn et Garonne (82)
Race de chien: Gordon, Jagd
mode de chasse: Approche, battue, ch
Balance (23sep-22oct)
Point(s): 641
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Ven 5 Juil 2013, 14:29    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

l'aude et l'aube, c'est po vraiment au même endroit les gars...
Les membres suivants remercient ludows7 pour ce message :
icare (05/07/13), Rameute10 (05/07/13)


Revenir en haut
Z2
Z

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 16 777 201
Point(s): -7
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 5 Juil 2013, 16:34    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Mr. Green
Wink


Revenir en haut
Rameute10
Rapprocheur
Rapprocheur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2013
Messages: 128
Localisation: Aube
Race de chien: Dachsbracke
mode de chasse: Traque
Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 128
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 5 Juil 2013, 21:10    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Merci d'avoir rectifié.

J'habite dans l'Aube (10)
_________________
Hardi mes chiens, à coeur vaillant, rien d'impossible.

Mieux vaut 10 chiens pour traquer qu'un fusil ou une carabine.


Revenir en haut
Z2
Z

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 16 777 201
Point(s): -7
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 9 Juil 2013, 11:35    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Citation:
Sur la trace du loup en Champagne-Ardenne

Après les attaques de troupeaux ses derniers mois en Haute-Marne et dans l'Aube, faut-il s'attendre au retour du loup en Champagne-Ardenne ? Eradiqué il y a plus d'un siècle, il pourrait bien revenir s'installer sur notre territoire. Sa progression ne fait aujourd’hui plus aucun doute.

© France 3 Champagne-Ardenne

Intervenants dans ce reportage :

Vincent Montibert, Responsable départemental de l'Office National Chasse et Faune Sauvage pour la Haute-Marne.
Jean-Paul Boucley, Eleveur à Nully en Haute-Marne
Jean-Marc Moriceau, Auteur de « Sur les pas du loup » édition Montbel – octobre 2013- Normalien, agrégé d'histoire, est professeur à l'université de Caen, membre de l'Institut universitaire de France et président de l'Association d'histoire des sociétés rurales.
Il a notamment publié Histoire du méchant loup et L'homme contre le loup (Fayard), La bête du Gévaudan (Larousse) et, avec Philippe Madeline, Les paysans 1870-1970 (Les Arènes).



http://champagne-ardenne.france3.fr/2013/07/08/sur-la-trace-du-loup-284159.…


Revenir en haut
Z2
Z

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 16 777 201
Point(s): -7
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 18 Juil 2013, 20:48    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Citation:
Loup : des attaques en Champagne-Ardenne

Fin juin, une trentaine de brebis a été attaquée par deux fois à Nully et Blumeray (Haute-Marne), huit sont mortes étranglées. La piste d'une attaque de loup est privilégiée. Afin d'éviter toute récidive, des représentants de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage terminent actuellement des opérations d'effarouchement menées sur une dizaines de jours. Objectif : identifier l'animal responsable, voire le repousser vers des zones moins sensibles. « Pousser le loup chez le voisin n'est pas la solution », proteste le collectif Biodiversit'Haies88, pour qui « la seule alternative est la mise en protection globale des troupeaux sensibles. »

S'il est acquis qu'il s'agit d'un grand canidé, mais en l'absence d'excréments ou de poils qui permettraient une analyse ADN, l'espèce n'est pas identifiable à coup sûr. Entre fin mai et début juin, cinq attaques de troupeaux avaient été recensées dans des communes du département de l'Aube situé à quelques kilomètres de Nully.
http://www.campagnesetenvironnement.fr/loup-des-attaques-en-champagne-arden…

Revenir en haut
Z2
Z

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 16 777 201
Point(s): -7
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 13 Sep 2013, 09:38    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne) Répondre en citant

Citation:
Le loup passe à l’attaque à la limite de la Meuse
Un troupeau de brebis a été attaqué dans la nuit de lundi à mardi, à Cirfontaines-en-Ornois dans la Haute-Marne. L’agriculteur meusien, qui a perdu sept bêtes, envisage d’arrêter l’élevage.


Le prédateur a tué sept brebis qui devaient prochainement mettre bas dans un pré. Photo DR

«On a vraisemblablement affaire à un loup. Le rapport des agents ONCFS (l’office national de la chasse et de la faune sauvage) ne laisse guère de doute », assure Nicolas Regny, le directeur de cabinet du préfet de la Haute-Marne. Dans la nuit de lundi à mardi, un agriculteur meusien domicilié à Bonnet a perdu sept brebis gestantes (elles allaient mettre bas en novembre) lors d’une attaque du prédateur à de Cirfontaines-en-Ornois (52) sur une parcelle située à 12 kilomètres de son domicile.

« Un ami m’a averti que deux de mes brebis gisaient sur le sol. En arrivant dans le pré, j’ai découvert 6 cadavres répartis sur le haut et le bas du pré. 5 égorgés, un autre complètement mangé, il ne restait que les os et les viscères. Le lendemain, une septième bête est morte. Cela m’a fait un choc, j’avais les larmes aux yeux », raconte l’éleveur qui préfère rester anonyme. « Je n’ai pas envie, comme mes collègues vosgiens, d’être harcelé d’appels d’associations pro-loup. Elles veulent que l’on dissémine de la pâtée pour chiens autour de nos prés afin d’éviter les attaques. Un comble ! », persifle-t-il. Pour préserver son cheptel, l’agriculteur a décidé de rapatrier le troupeau attaqué dans un champ à proximité de sa ferme. « C’est nettement moins grand mais au moins ici les bêtes sont à l’abri, mais il va falloir les nourrir avec du foin. » L’éleveur fait une croix sur la réserve d’herbe encore disponible sur la parcelle de Cirfontaines. « Il en avait encore assez pour un petit mois », indique le Meusien.

L’homme de 56 ans n’a pas encore pu évaluer les « dommages collatéraux » de cette sortie du loup sur le reste du troupeau (173 ovins). « Lorsque j’ai rejoint le pré le lendemain de l’attaque, les brebis se sont agglutinées autour de moi comme si elles voulaient que je les protège. Avec tout ce stress, j’ai peur que quelques-unes des brebis perdent leurs petits. »
« Je laisse tomber ! »

Les indemnités versées par l’État en cas d’attaques du loup, une centaine d’euros par brebis tuée, n’atténuent pas la colère du Meusien : « La réintroduction du loup en France, c’est une imbécillité ! Quelque part, en acceptant ces compensations financières, je souscris à l’idée qu’éleveurs et loup doivent coexister. Et ça, je ne peux pas l’accepter. Je réfléchis donc à l’idée de refuser cet argent. »

L’agriculteur envisage même d’arrêter l’élevage qui représente environ 15 % du chiffre de l’exploitation : « Si les autorités n’organisent pas des tirs du prédateur, je laisse tomber ! Après les séries de maladies qui ont touché les ovins de la région, c’est trop. Je vais sans doute remettre en culture les 6 hectares auparavant réservés aux bêtes. »

Avec des agriculteurs haut-marnais, eux-mêmes touchés par des attaques (il s’agirait peut-être de chiens errants), il veut un collectif pour défendre les intérêts des éleveurs. « C’est d’abord à nous de nous bouger pour sauver ce qui peut l’être. »
http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/09/12/le-loup-passe-a-l-at…

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:54    Sujet du message: Des loups en Champagne-Ardennes (Aube, Haute-Marne, Marne)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LE GIBIER -> Espèces protégées -> Les Grands Prédateurs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  


Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua

Voir les messages sans réponses