Le Forum Chasse et Chien Index du Forum

 

 

Le Forum Chasse et Chien

 FAQFAQ   RechercherRechercher   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le président Macron rencontre le président Schraen

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LA CHASSE -> Actualités / Divers -> Informations, Actualités, Evénements
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Laure
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2009
Messages: 20 985
Localisation: Yvelines
Race de chien: Dachsbracke
mode de chasse: battue
Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 21 318
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Sam 17 Fév 2018, 22:41    Sujet du message: Le président Macron rencontre le président Schraen Répondre en citant

http://www.boursorama.com/actualites/macron-reaffirme-son-soutien-a-la-chasse-a-courre-declare-la-fnc-219fa57fd9bad780aa488001ae5fceaa a écrit:


PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a réaffirmé jeudi son soutien à la chasse à courre, une pratique qualifiée d'"une autre époque" par Nicolas Hulot et de "barbare" par les défenseurs de la cause animale, a déclaré la Fédération nationale des chasseurs (FNC).

"Pour le président c'est un non-sujet", a dit à des journalistes le président du lobby des chasseurs, Willy Schraen, à l'issue de sa rencontre avec le chef de l'Etat à l'Elysée. "Il soutient la globalité de ce qui se passe au niveau de la ruralité en matière de chasse et la chasse à courre en fait partie, pour lui il n'y a aucune ambiguïté là-dessus".

"Il maintient l'engagement qu'il avait pris de dire : 'je suis solidaire et je défends toutes ces valeurs de la chasse française'", a-t-il ajouté, évoquant un entretien "chaleureux et pragmatique" avec le chef de l'Etat.

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait créé la surprise et fait forte impression à une partie des 1,3 millions de chasseurs - un électorat traditionnellement choyé - en défendant toutes les chasses traditionnelles au nom de la protection du patrimoine français.

Son plaidoyer en faveur d'un retour des chasses présidentielles - supprimées et remplacées par des "battues de régulation" sous la présidence de Nicolas Sarkozy - n'était également pas passé inaperçu, tout comme son déplacement à Chambord en décembre pour un week-end privé au cours duquel il avait rencontré des membres de la FNC.

"Le président n'est pas chasseur mais c'est quelqu'un qui fait preuve de bon sens et d'ouverture d'esprit comme peu d'hommes politiques le font à son niveau", a estimé Willy Schraen. "Il s'intéresse à la ruralité, il sait qu'il y a des problèmes, des frustrations et qu'aujourd'hui il faut passer au-dessus de tout ça, de ces combats d'arrière-garde".

FEU VERT A UNE DÉROGATION POUR CHASSER LES OIES

Combat d'arrière-garde ou non, il n'en demeure pas moins que la pratique de la chasse à courre - qui compte encore 400 équipages, 10.000 pratiquants et 100.000 sympathisants en France - continue de susciter des débats passionnés entre chasseurs et défenseurs de la cause animale.

Fin janvier, une proposition de loi relative à l'interdiction de ce type de chasse a été déposée à l'Assemblée nationale par La France insoumise et signée par des élus d'autres groupes parlementaires.

Le député du MoDem Erwan Balanant a pointé le "retard" de la France en la matière, citant pour exemple l'Angleterre, où cette pratique a été interdite en 2015, et l'Allemagne.

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a lui dénoncé l'année dernière une pratique prolongeant selon lui "l'agonie et le stress de l'animal" tout en estimant que la France n'était "pas encore prête à l'abandonner".

Autre sujet sensible abordé jeudi, la question de l'interdiction de la chasse des oies au-delà du 31 janvier conformément à la directive européenne "Oiseaux".

La décision du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot de ne pas accorder de dérogation à cette directive - contrairement à plusieurs gouvernements précédents - a fait descendre dans la rue un millier de chasseurs à Rochefort (Charente-Maritime) début février.

A rebours de son ministre, Emmanuel Macron a annoncé que ce type de chasse pourrait se poursuivre en février grâce à une dérogation et limitée par des quotas, a indiqué Willy Schraen.

"Le chef de l'Etat vient de prendre l'engagement qu'elle serait chassée dorénavant au mois de février parce que nous sommes sur une espèce en surabondance", s'est-il réjoui. "La diplomatie française sera saisie de ce sujet, l'Etat français parlera à l'Europe."

Au-delà de la question de la chasse aux oies, l'ensemble des sujets liés à la chasse française fera l'objet d'une grande réunion nationale en juin. Emmanuel Macron a également donné jeudi, selon la FNC, son feu vert à la réforme de la chasse en France, et validé le permis à 200 euros - contre 400 euros actuellement - que réclamaient les chasseurs.

(Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

© 2018 Thomson Reuters. All rights reserved.

_________________

On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse (Georges Clémenceau)
Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens! ( M Audiard)




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Fév 2018, 22:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Chasse et Chien Index du Forum -> LA CHASSE -> Actualités / Divers -> Informations, Actualités, Evénements Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua

Voir les messages sans réponses